Top 5 des meilleures chaussures pour les personnes à mobilité réduite

[ad_1]

Lorsque des personnes âgées ou des personnes ayant des problèmes de mobilité réduite veulent retrouver leur indépendance, il est préférable de commencer par leurs soins personnels. C’est pourquoi l’une des meilleures acquisitions que nous ayons faites pour mon père atteint d’arthrose est le meilleur chausse-pied.

Pour ceux qui n’ont pas d’aînés à proximité, cela peut sembler excessif, mais c’est en fait l’une des meilleures fabrications pour aider de nombreuses personnes ayant des difficultés physiques à s’habiller. Et dans l’ensemble, c’est un cadeau formidable et très bon marché qu’ils apprécient avec leur âme.

Une fois qu’ils ont appris à l’utiliser, il fait partie de leur routine quotidienne.

Les meilleurs chausse-pieds pour les personnes à mobilité réduite

Quel est le meilleur chausse-pied ?

Bien qu’ils utilisent tous le même système, il existe plusieurs modèles de chausse-pieds qui peuvent être achetés. Certains sont plus légers que d’autres, comme le plastique par rapport à l’acier inoxydable o le chromage. D’autres avec des sangles élastiques ou des tiges rigides.

L’important est d’identifier la difficulté majeure dans le choix du style, car certains peuvent être trop difficiles à insérer, trop étroits pour les pieds gonflés des grands-mères, ou trop souples pour les chaussettes dures.

Je vous apporte donc les modèles que j’ai le plus aimés lors de ma recherche et je souligne que parmi eux, j’en ai déjà acheté 3, un pour mon père et 2 pour mes grands-parents. Chacun de nous se réjouit de la sienne.

Voici ce que nous vous présentons les meilleures chaussettes :

Chausse-pieds auxiliaire pour les collants et collants Dorking Homecraft

Pièce en plastique et flexible

C’est le modèle classique de plastique moulable avec une sangle élastique à la cheville pour insérer et libérer la chaussette. Il permet d’introduire différentes tailles et épaisseurs et parvient à les faire remonter jusqu’à la cheville. Il est facile à utiliser, léger et ne sent pas. Ses bandes sont de bonne qualité donc peu importe la force avec laquelle vous tirez, ils ne se briseront pas.

2. Chausse-pied télescopique Brevettide Homecraft

75 cm de long

Le marque a également développé un modèle qui, au lieu d’utiliser du plastique souple, utilise un plastique dur et, pour remplacer les bandes, met une tige de métal. Il permet de mettre et d’enlever des chaussettes et, même avec un peu de pratique, il parvient à être chausse-pieds. Le hic, c’est qu’il faut un peu plus de force.

3. NRS Chaussettes et chausse-pieds pour le secteur de la santé

Un confort maximal

Sur le marché, j’aime ce modèle pour son matériau de construction, qui recouvre le nylon d’une serviette en tissu pour un contact plus doux avec le pied. Il est recommandé pour ceux qui ne peuvent pas se pencher, mais j’ajouterais pour ceux qui ont les pieds larges ou irritables. Sa facilité est telle qu’elle permet de l’utiliser d’une seule main.

4. RTL2012 Poly Drive Chausse-pied médical

Avec encoches de fixation latérales

C’est une option abordable et intéressante. Le mieux, c’est qu’il permet des mesures larges et fixe même les les varices. Le seul inconvénient est que le plastique peut être un peu fragile et ne résistera donc pas à une forte compression ou à des tractions très fortes, mais avec un peu de pratique, il fera des merveilles. Idéal pour les personnes âgées.

5. Chausse-pieds à contour mobiclinique

Matériau flexible

C’est l’appareil le moins cher de la comparaison et je l’ai ajouté parce qu’il sert de bonne initiation à ces systèmes. Elle est plus faible que certaines autres et peut donc être facilement réparée, même en cas de problèmes aux mains. Il est accompagné d’un ouverture spéciale qui fait que la chaussette ne bouge pas quand on y met le pied.

Qu’est-ce qu’un chausse-pied ?

chausse-pieds

Il s’agit d’un dispositif auxiliaire qui vous permet d’enfiler des chaussettes ou des chaussures sans vous baisser, vous pencher, vous lever du lit ou avoir un position forcée.

Le chausse-pied lui-même est un plastique solide et incurvé qui accroche la chaussette et laisse un espace au milieu pour insérer le pied tandis qu’une corde ou une tige supérieure arrière permet de retirer le pont une fois que le pied et la chaussette sont bien placés.

Il existe différentes tailles et forces, ce qui est particulièrement important si vous recherchez une personne avec qui travailler les bas de compression, car la plupart des modèles commerciaux ne pourront pas les télécharger, mais un modèle spécialisé pourra vous aider dans cette tâche.

Comment utiliser un chausse-pied d’assistance ?

Au-delà de l’acheter ou de le donner, il faut savoir comment il fonctionne afin de l’expliquer à la personne qui en aura l’usage final, voici donc un guide rapide et simple :

Assortir la chaussette et le chausse-pied

Commencez par faire face aux deux choses du même côté. Prenez la chaussette du haut ouvert avec une main et le chausse-pied du côté des cordes de façon à ce que les deux extrémités soient tournées vers le bas.

Mettre la chaussette en place

Faites glisser la chaussette sur la partie claire de l’arche. Une façon de le faire est de se servir de ses jambes et de rouler les extrémités de ses chaussettes en tenant le pont entre ses genoux.

Réunir les bouts

L’astuce pour savoir que vous pouvez commencer à porter votre chaussette maintenant est de faire correspondre le bout de la chaussette, où vont les doigts, au bout de la zone libre du chausse-pied. Une fois sur place, un vide en forme de grotte sera créé grâce à la structure tubulaire de l’assistant.

Pour que votre travail ne soit pas perdu, l’idée est que non seulement la pointe coïncide mais aussi le haut du bas est accroché dans les guides latéraux du chausse-pied qui le retiennent pour l’empêcher d’avancer lorsqu’il est mis en place.

Libérer le système auxiliaire

Une fois que tout est fixé, vous devez prendre les bandes ou les tiges supérieures et déposer le pont de chausse-pied au sol. Ainsi, vous pouvez l’amener à l’étage ou organiser quelque chose si vous en avez besoin.

Adapter le pied

En tenant la corde fermement avec les deux mains, vous devez mettre votre pied dans la chaussette. Si vous ne pouvez pas l’installer en une fois, il est préférable de marcher dessus progressivement et de tirer le talon vers l’intérieur en laissant tout reposer sur le sol.

Tirer plus

Une fois que vous avez le pied dedans, vous pouvez commencer à tirer de manière à ce que la pointe de vos orteils soit tournée vers l’avant et qu’un espace ne soit pas créé.

Le fait de tirer les mains vers l’arrière et vers le haut tout en étirant le genou pour avancer le pied facilite le lacet.

Si vous avez bien placé le bas, il pourra s’élever au-dessus du talon et même jusqu’à la jambe sans avoir à changer de position.

Ajustement de la chaussette

Mais comme les débuts sont difficiles, il est possible que la moyenne soit un peu tordue ou très basse. C’est à ce moment-là que vous devez vous adapter, cependant, l’heure et la position ne causeront pas de douleur car il s’agira d’un ajustement mineur.

Choses à considérer avant d’acheter des chausse-pieds

Connaître ses pieds

Bien qu’en général il s’agisse d’un achat simple, il y a de petits détails à prendre en compte pour que cela vaille la peine d’avoir un chausse-pied et de pouvoir se sentir comme un véritable assistant dans la routine.

La première consiste à connaître le type de pied. En effet, les personnes qui ont les pieds larges, les orteils recourbés et les problèmes de gonflement peuvent avoir besoin d’une aide de taille et de dureté différentes.

Besoin d’un chausse-pied

Les modèles les plus avancés et les plus résistants peuvent s’adapter non seulement aux chaussettes mais aussi à tout type de chaussures. Si vous savez déjà que vous avez besoin d’une double aide, il vaut mieux opter dès le départ pour un style plus complexe qui puisse remplir les deux fonctions.

Bandes ou tiges

C’est la décision qui divise généralement les gens. Savoir dans quelle direction vous voulez tirer et ajuster vos chaussettes vous aidera à choisir la bonne. Les bandes très flexibles nécessitent généralement une plus grande résistance, mais les poignées intégrées ont également leurs difficultés.

Je recommande donc des poignées solides mais élastiques qui permettent de tirer le plus haut possible tout le bas.

Types d’utilisation

Aide à la circulation limitée

La plupart des gens cherchent un chausse-pied parce qu’ils ont besoin d’un assistant dans cette tâche qui, pour d’autres, est si quotidienne. Il s’agit donc en fait d’un des dispositifs qui peuvent améliorer l’indépendance et la qualité de vie des personnes souffrant de problèmes physiques.

La douleur ou la maladie peut réduire la mobilité, et le simple fait de mettre des chaussures devient alors une tâche compliquée qui provoque davantage de souffrance physique. Cette utilisation est donc la principale et la plus importante.

Avec un bon chausse-pied, vous pouvez gagner du temps, des postures inconfortables et de l’amertume. C’est un système thérapeutique qui s’adapte aux besoins de chaque personne.

Pour le domicile et le voyage

En matière de transport, il est important de rechercher un modèle léger, facile à emballer et qui ne prend pas beaucoup de place. C’est la raison pour laquelle les modèles à coque dure ne sont pas aussi recommandés pour les voyages, bien qu’ils puissent être meilleurs à la maison et qu’ils soient à double usage pour le port de chaussures.

En revanche, ceux qui ont la voûte plantaire la plus souple sont un peu plus difficiles à mettre en place, mais se transportent facilement dans une valise ou un sac à main.

Conseils et astuces pour une utilisation correcte et facile

La polyvalence et l’aisance dépendent des compétences et des dispositions de chaque utilisateur. Cependant, j’ai appris quelques astuces de mon père et de mes grands-parents et je les partage donc avec vous afin de rendre cette expérience plus facile et plus agréable pour tous ceux d’entre vous qui porteront une chaussure ou aideront quelqu’un qui doit apprendre à en porter une.

Avec des bas de compression

Les chaussettes de sport, les bas de compression ou les chaussettes de soutien circulatoire sont très rigides et difficiles à enfiler, si l’on ajoute à cela les problèmes de mobilité dans les bras et le dos, tout se complique.

Bien que la plupart des chausse-pieds ne conviennent pas à ce type de chaussures, le mieux que vous puissiez faire est de rechercher un système rigide avec une arche profonde et une longueur importante. De cette façon, lorsque le chausse-pied est relevé, il ne sera pas difficile d’étendre l’ensemble du bas.

Taille de la chaussette

Si vous voulez vous protéger du froid et n’avez pas besoin de compression médicale, il est préférable de simplement remonter vos chaussettes amples pour qu’elles soient plus faciles à enfiler. Vous pouvez également choisir d’augmenter une taille.

Talc

Une bonne astuce pour rendre les chaussettes plus faciles à remonter consiste à vaporiser de la poudre spéciale pour les pieds, à la fois à l’intérieur de la chaussette et dans la zone du pont du chausse-pied où le pied va glisser. De cette façon, tout s’emboîtera avec moins d’efforts.

Tabouret

Si vous êtes très grand, vous pouvez vous asseoir devant une autre chaise ou un tabouret et utiliser le plateau ou les piliers inférieurs comme support supplémentaire à une hauteur légèrement supérieure.

Pratique

Il est toujours fastidieux de conseiller la patience, c’est pourquoi je préfère recommander la pratique. Ce n’est qu’alors que vous vous familiariserez avec l’appareil et que vous comprendrez son fonctionnement réel. Courage, c’est super.

[ad_2]